GP2x Wiz : le rendez-vous raté

En 2009, la société Game Park Holding (connue pour sa console GP32) sortait la GP2X Wiz. Cette petite portable était l’évolution de sa GP2X et était censée devenir le fer de lance de la marque. Avec son écran tactile, son port SD Card et son système d’exploitation basé sur Linux, cette console est rapidement devenue une machine multimédia très prisée des bidouilleurs. Il était possible d’y intégrer de nombreux émulateurs de qualité, mais également de lire de la vidéo et de la musique très simplement. La Wiz était un véritable couteaux-suisse et une bénédiction pour les geeks en herbe.

La société avait mis les petits plats dans les grands et proposait même des skins pour personnaliser sa console, des étuis de protection et différents accessoires.

Le président de Game Park lui même avait annoncé en grande pompe au moins un nouveau jeu commercial (sous licence GPH) par mois. Pourtant, seulement 1 an et demi plus tard, la firme fit table rase de tout cela et cessa sa production pour se concentrer sur son nouveau modèle : la Caanoo (dont les ventes furent si décevantes que l’entreprise du mettre la clé sous la porte peu de temps après).

Si la GP2x Wiz est devenue rare de nos jours, elle dispose d’une côte d’amour intarissable auprès de ses possesseurs. Mais il existe encore des objets plus rares que la console ou ses accessoires : ses jeux ! En effet, s’il est possible de télécharger de nombreux homebrews ou adaptations, il n’existe que 2 cartes sorties « officiellement » (en tout cas annoncées par voix de communiqué de presse) : Redemption Liar et Deicide 3.

Le premier est un RPG coréen de style 16 bits et est le seul à disposer d’un boitier officiel. Chose amusante, chaque jeu était livré avec des jeux bonus (Il s’agissait en général d’anciens jeux d’arcade dont Game Park avait négocié la licence d’exploitation). Ainsi, l’on retrouve en plus de Redemption Liar les jeux Truxton, Wardner, Hellfire, TigerHeli et SlapFight.

Le deuxième jeu ne comporte même pas de boite mais un simple emballage plastique rigide. Deicide 3, malgré ses nombreuses qualités, fut vendu en catimini sur le site du constructeur. La encore, la carte SD comporte des jeux bonus licenciés pour l’occasion : Snow Bros 2, Twin Cobra, Out Zone, Demon’s World, Zero Wing et Propis. C’est aujourd’hui la carte la plus difficile a trouver.

Cette « Limited Edition Sales » sera en fait la seule.

C’est d’autant plus dommage que les adaptations existantes sont dans l’ensemble très bonnes et que la console ne manque pas de charme. Le manque de moyens du constructeur et sa volonté de sortir a tout prix une nouvelle machine auront eu malheureusement raison de cette petite console prometteuse.

Le communiqué officiel de Deicide 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.