Game Gear Micro : la vie en quadricolore

Alors que le monde entier spéculait sur l’annonce d’une Dreamcast Mini ou d’une nouvelle console de la part du constructeur japonais, Sega jette un pavé dans la marre avec la production d’une nouvelle série de Game Gear près de 30 ans après la version originale. Attention cependant, il ne s’agit pas d’une simple reproduction comme le fut la Megadrive Mini, mais bien d’un objet dédié aux fans de la première heure.

La Game Gear Micro se veut être une console miniature tenant dans n’importe quelle poche. Sa taille microscopique est d’ailleurs totalement volontaire. Sega désirait respecter le ratio avec la Megadrive Mini sortie quelques mois auparavant. Il aura cependant fallu au constructeur augmenter le diamètre des boutons d’action 1 & 2 afin que la console puisse rester jouable. Avec 4 modèles disponibles déclinés en 4 couleurs (toutes issues des déclinaisons officielles de l’époque), la micro machine embarque 4 jeux 8bits originaux dont voici le détail :

Black Edition :

  • Sonic the Hedgehog
  • Puyo Puyo 2
  • OutRun
  • Royal Stone

Blue Edition :

  • Sonic & Tails
  • Gunstar Heroes
  • Sylvan Tale
  • Baku Baku Animal

Red Edition :

  • Megami Tensei Gaiden: Last Bible
  • Megami Tensei Gaiden: Last Bible Special
  • The GG Shinobi
  • Columns

Yellow Edition :

  • Shining Force Gaiden
  • Shining Force Gaiden 2
  • Shining Force Gaiden Final Conflict
  • Nazo Puyo Arle no Roux

La console n’est pour l’instant prévue qu’au Japon (qui raffole en général de ce genre de gadget). Il y a peu de chance qu’elle traverse les frontières même si tout est probable du côté de Sega actuellement (Sakura Wars en France en est la preuve). La société se réserve peut être la « White Edition » et la « Purple Edition » pour plus tard (mais ce n’est que pure spéculation) puisque ces coloris furent également disponibles à l’époque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.